Le Bassin Gapençais


Les Gorges de la Méouge, site paradisiaque pour un pique-nique rafraichissant au bord de la rivière. Le massif du Dévoluy, du Champsaur et du Valgaudemard avec ses refuges, ses plans d'eau, ses randonnées et villages. Le col de l'Izoard et du Galibier, l'eldorado du cyclisme. Le Lautaret, avec son jardin botanique qui rassemble plus de 2000 espèces de fleurs de montagne à 2100 m d'altitude face aux glaciers de la Meije. Le parc national des Ecrins et du Queyras vous feront découvrir des villages et les sommets parmi les plus prestigieux des Alpes. Le Lac de Serre Ponçon et ses environs nécessitent plusieurs journées de visite pour découvrir les paysages, les plages, les Demoiselles Coiffées, l'abbaye de Boscodon et bien d'autres sites des Alpes de Haute Provence...

Profitez des 14 villages perchés de 500 à 1200 m d'altitude pour découvrir la route des fruits et des vins, du lac de Serre Ponçon dans les Hautes Alpes, aux portes de la Provence, un vrai délice... Artisans et agriculteurs se feront un plaisir de vous faire découvrir les produits du terroir alpin : miel, fromages, charcuteries, vins et diverses spécialités. Tout au long de l'année : marchés et produits locaux à Gap (capitale des Hautes Alpes), Chorges, ou Forcalquier. En période estivale, les Nocturnes de Gap : animations commerciales et musicales en centre ville. Marché de Noël. Visite du conservatoire botanique de Charance, le musée départemental, la citadelle de Sisteron, sous-préfecture des Alpes de Haute Provence...

Tallard, village à 6km, dans les Hautes Alpes (plusieurs commerces)...


Montez sur l'esplanade du château de Tallard, et avancez jusqu'à la table d'orientation. Un magnifique panorama s'offre à vos yeux. Vers le nord, découvrez le village de Lettret, blottit entre falaise et Durance. Sa situation géographique en faisait un passage obligé vers les Hautes Alpes, qui permettait la surveillance de la vallée. Vers l'est, au pied de la falaise, les fameux jardins de Tallard. Ces jardins ont été créés à partir de 1789 afin que les habitants du village souffrants de la famine puissent cultiver quelques légumes. Cet endroit s'appelle encore aujourd'hui "Les Conquêtes". En effet grâce à une digue qui détourna le cours de la Durance ce terrain a été conquis sur son lit. A l'ouest avec pour somptueuse toile de fond la montagne de Cëuze, Le Vieux Bourg avec ses toitures joliment enchevêtrées, s'étale dans la plaine. Tallard est cité pour la première fois dans les textes au 7e siècle et se situait sur la colline au dessus du village de Lettret, lieu encore appelé aujourd'hui "Vieille Ville". C'est au 10e siècle que les habitants viendront installer leur village dans la vallée quand les princes d'Orange deviennent propriétaires des terres de Tallard et protecteurs des Tallardiens...

Quelques siècles plus tard, en 1957, la commune de Tallard racheta le château à Marie Christine de Bourbon Sicile. En 1958 un comité de sauvegarde se mit en place et le corps des gardes fut classé monument historique. Les restaurations commencèrent pour la partie renaissance. En 1969, le logis du seigneur fut à son tour classé. Le nettoyage des ruines commença, puis vint le temps de la consolidation des ruines afin de les stabiliser. La tour de l'escalier a été restaurée en 1988. Elle est actuellement dans l'attente d'un nouvel escalier en colimaçon qui permettra l'accès au sommet de la tour. Dernière restauration en date, le mur de courtine coté Est qui ferme la cour du coté de la Durance en 1999. (Les connaissances actuelles proviennent de travaux de la fin du 20e siècle).