Curbannum cité en 1193. Seigneurie des d'Agoult au 13e siècle, puis des Pontis et des Burle. Occupation protestante du bourg en 1568, siège par les troupes royales en 1572, combat acharné entre Lesdiguières et
Lavalette en 1588.
Le village de Curbans se situe en rive gauche, perché au dessus de la Durance et de nos gites, avec vue imprenable sur le lac.

A son pied se trouve l'église St Pierre du 13e Siècle, et son vieux cimetière. Le bourg est étagé sur une butte au milieu des arbres fruitiers (d'ou l'étymologie de curvans en pente). Une autre étymologie fait intervenir le latin curatio, cure, et le provençal bans, bains, à cause d'une source minérale ferrugineuse et purgative qui
noircissait les dents des utilisateurs assidus. Une autre église au sein du village avec son clocher tour (1687) se distingue, le bâtiment à galerie et à mur en ogive est un reste de la forteresse médiévale, avec son chemin de ronde, sa citerne et son four banal.

Le village de Curbans a beaucoup de caractère, d'autant plus qu'il a été rénové ces dernières années : chaussée asphaltée, mobilier urbain, trottoirs et escaliers flambants neufs..., à l'image de nombreuses façades repeintes, voilà un cadre flatteur pour faire ressortir la vieille pierre et la tuile romaine.

Même si tout le village de nos gites n'a pas rajeuni au même rythme, une partie étant restée en l'état avec ses granges en ruines et ses sentiers envahis d'herbes folles, Curbans fera des envieux : loggia ajoutée sur une haute façade de pierres médiévales d'où l'on aperçoit une vue féerique sur la plaine de la Durance ou devant un jardinet, comme suspendu au dessus du vide, ombragé d'un fier cyprès et où poussent la lavande et les vignes grimpantes.
Curbans, un petit paradis provençal et tranquille!